Random

D’après Potterhead, je suis une serdaigle. Mouais. Admettons. Et même que mon patronus est un genre de belette en encore moins sympathique. Oui oui. C’est un peu sanguinaire ces bêtes là.

Alors que je méditais, j’ai vu une succube s’approcher de moi, puis me piquer la main. Je l’ai dézinguée, saloperies de moustiques (non, je n’ai pas atteint l’éveil de la non violence).

Un jour, Odin m’a conseillé des cosmétiques pour faire du bien à ma peau.

Aphrodite aime bien balancer des petits encouragements aux maladies vénériennes chez les gens qui la gonflent. Elle n’est pas forcément très sympa.

J’ai la foi.

Ce qui m’aide à me lever tous les jours, c’est de penser au petit déjeuner que je vais me faire. Je suis tellement pas du matin….

Ce qui fait que j’ai la force de me lever chaque jour c’est d’investir chaque instant pour changer les choses. Mon boulot est un acte militant (pas au sens prospectus et tout, au sens où je me mobilise pour agir en accord avec mes convictions), ma sphère sociale se veut bienveillante et épanouissante pour ceux qui la partagent et enfin, c’est la seule façon que j’ai trouvé pour survivre à mon empathie, le fait de me battre pour un mieux.

J’ai fais mon premier rituel en instinct total, je sortais de la maternelle.

Le problème c’est pas quand ça marche pas.

Il est temps d’aller en griller une.

Publicités