Et ça continue

encore et encore, c’est que le début….Des recherches sur de la doc non ridicule sur Afwodite.

La bonne nouvelle : en cherchant le nom de la divinité associé à ses petits noms, on trouve des choses un brin moins déprimantes qu’avec juste son nom (cf ici).

Donc côté ressources, cet article qui est encore à vérifier côté sources etc mais qui présente des données intéressantes et surtout un PDF à dl de façon complètement safe et illégale ici . Il va me falloir un peu de temps pour en venir à bout. Youpi.

Btw, le premier article linké dans le paragraphe ci-dessus présente des informations sur Afwodite dans l’art, et donc non, elle n’a pas toujours été à oilpé, c’est bon à savoir.

S’cusez, j’ai du mal à garder la concentration.

Et une bonne journée de pleine lune à vous.

Publicités

Des réponses ? Pourquoi faire enfin ?

Owh, i love my ugly boy ♪

Avec en guest un Jack Black borgne qui me colle des frissons désagréables dans le dos ce morceau me laisse perplexe. J’ai entendu pas mal de barrouf à sa sortie (celle du clip surtout) et je me disais que c’était beaucoup de bruit pour rien (comme l’aurait dit celui qui a écrit des sonnets d’amour pour des individus de même sexe que lui, que la postérité a rapidement féminisé, cocasse et dérangeante information qui me perturbe et que j’ai donc calé ici, l’air de rien).

Ce groupe, « la réponse » donc, si l’on traduit m’a enjoyée hautement à sa découverte : décalé, un brin malsain et très engagé socialement tant dans les textes et le fonctionnement du clan ZEF. Un couple de creep comme on n’en fait plus : un furet sous acide taille 32 avec option énigme anatomique et un squelette tatoué qui montre les dents. Oh que nous sommes loin du glamour, des paillettes et de l’image de l’humain lisse que l’on voit trop souvent. Oh que c’est bien.

Je m’étais moultement renseignée sur l’identité de ce groupe et leur parcours, leurs intentions, leur vision, et…je n’ai pas été déçue. Des combattants aux dents qui rayent le plancher, ça questionne et ça avance ! Afrique du sud, misère sociale et humaine, la rage, l’engagement, la violence et une spiritualité alternative. Je ne me souviens plus des détails mais ils avaient répondus à quelques questions à leurs débuts sous forme de vidéo et ça partait sur des dieux hindous de mémoire.

J’aimais à l’époque tenter de deviner la spiritualité/religion des gens (ça et leur vie sexuelle, mais sinon je vais bien hein), et la confirmation de l’existence de la leur m’avait ouvert des horizon de réflexions oiseuses comme je les aime : quid des liens entre l’art et l’occulte, quid de la vision d’un individu et son parcours (option combo pertinence de la voie), quid du sens social des alternatives (de tout domaines : consommation, alimentation, spi…).

Puis ce qui est bien avec les réflexions oiseuses c’est leur vacuité ♪ alors je n’ai aucune réponse pertinente à apporter, mais quand je vois leur parcours et l’univers esthétique qui évolue au sein de leurs clips (je préfère leur univers graphique à leur musique) je suis contente, je contemple, savoure et laisse venir les idées.

Clairement pas mon son préféré, ni des gens que j’aimerais rencontrer autour d’une tasse de thé, mais un élément de culture déviant qui me plait, qui me parle et dont l’esprit a du sens. Lequel ? No fucking idea. Mais …

Seal-of-approval

[roue d’argent] Où va-t-on ?

16/03/2011

Je ne sais si vous connaissez cet artiste, la Tordue ?

Découvert voilà…fichtre diantre quatre ans bientôt cinq lors d’une colo. J’avais eu la chance de tomber sur un directeur juste super. Un ancien punk avec qui j’ai eu des soirées entières de discussions.

Et quand je sors de ma ptite bulle du moment et que je vois ce qui se passe autour, c’est cette chanson qui me vient en tête.

Prêts pour une ptite dose de radiation ? Ho rassurez-vous ça ne fera pas mal. Enfin pas ici. C’est l’autre bout du globe qui douille. Mais comme l’homme est l’espèce la plus évoluée les répercussions vont être globales. C’est ça l’évolution humaine…

Puis ça ne sera pas la première quoi qu’il en soit. J’ai toujours dit que trois bras ça serait plus pratique. Enfin moins depuis que je ne fume plus ceci dit.

Je ne suis, il est vrai, plus très locace sur cet espace ces derniers temps. C’est que le début d’année fut mouvementé. Dense. Riche. Tout ça tout ça quoi. Et j’ai du mal à venir narrer mes état intérieurs, mes réfléxions et autres en ce moment.

Ne reste que mes état d’âme musicaux.

Bien à vous.

Les liens du lundi

Un article sans grand discours, je me fais le plaisir de partager deux trois petites choses glanées sur le net, vu que c’est enfin officiel : procrastiner c’est le bien ! 

EZ3kiel is back bitches, et j’avoue être sous le charme de ce nouvel album. Vingt ans d’existence, ça ne nous rajeunis pas tout ça. L’album est en écoute jusqu’au neuf novembre, puis il sortira gentiment en suivant les procédures habituels.

Une vidéo, certes d’une youtubeuse beauté (mais je l’aime bien celle-ci) qui traite d’un sujet important : le harcèlement et la maltraitance psychologique dans le cadre scolaire. Elle parle de son expérience d’une façon que j’ai trouvé appréciable et donne des conseils certes obvious, mais nécessaire. Bien que hors du cadre scolaire pour la plupart de ceux qui passent par ici, cette vidéo a le mérite de bien positionner les limites du respect dû à tout être humain. Et j’voudrais pas dire, mais ce respect de base, bah étrangement, tu as des gens à grande hum comment dire, des gens qui ont de grandes prétentions spirituelles, mais qui ne vont pas hésiter à aller t’envoyer des horreur en mp, sur facebook ou autre, alors que toi, tu n’as rien demandé. J’dis ça, j’dis rien.

Enfin, pour les gourmands, je me permets de recommander ce blog-ci. Je passe dessus régulièrement, et ça a tendance à produire le même effet, à de rares exceptions près : je salive allègrement. De la cuisine bien souvent bio, à IG bas.

Et une bonne semaine à vous.

tumblr_n4k4unhJWh1s5o9hzo1_500