En Fensalir, il y a …

Quelque soit le chemin que vous ayez pris, arriver en Fensalir c’est arriver sur une terre de marécages, un humus profond, des arbres torturés, un sol parfois entièrement gelé. Ce sont des nuées de brumes et des odeurs d’outre tombe. Arriver en Fensalir, c’est tomber, au débotté, dans le chaudron céleste renversé sur terre.

Pour avoir parlé des suivantes, vaguement, ici, pour avoir lancé un projet, , et pour n’avoir cessé de me pencher sur la question, je ressors la pelle et déterre le sujet.

Une ambiance sonore et visuelle, pour commencer.

Il n’est pas évident de recenser l’ensemble des suivantes de Frigg. Comme souvent, il a des évolutions, des histoires se mêlent, les choses évoluent. Les mythes sont vivants que voulez-vous.

Après fouille approfondie de livres présents chez moi (bien peu traitent du sujet, et je n’ai pas encore prévu d’ouvrir une partie de ma bibliothèque à cette thématique spécifique) et des internets, après recherche d’upg à l’ancienne, voilà ce que ça donne, déjà au niveau des sources, ensuite au niveau des suivantes.

Les sources

Je n’avais sous la main que l’edda de Snorri, voilà qui limite déjà les données. Les suivantes sont abordées dans cet ouvrage mais de manière discutable d’après ce que j’ai pu en comprendre : il positionne certaines divinités des Ases et des Vanes dans les suivantes de Frigg de manière spécifique sans qu’il ne me soit possible d’en déduire quels sont les critères d’appartenance à la suite royale. Cet écrit est assez tardif par rapport au mythe qui plus est.

Côté internets, j’aurais tellement aimé tomber sur des articles de science humaine traitant du sujet. Clairement il y a du matériau que ce soit en histoire, histoire des religions, étude comparées, psychologie, anthropologie… Bon, n’ayant plus accès aux plates-formes à la pointe des publications je n’ai pas trouvé grand chose pour le moment, mais je ne renonce pas. Reste alors les ressources de blog, l’upg d’autres personnes dont je ne me permettrais pas l’usage pour des raisons évidentes.

Finalement, la dernière et la première des sources, en tout cas dans mon parcours : la recherche personnelle, la pratique, les intuitions, les échanges.

Les suivantes.

Je ne vais ici que donner une liste et un très rapide résumé concernant les suivantes. J’aimerais par la suite développer au moins un article plus approfondi sur chacune. Il est évident, mais je le rappelle, ce n’est qu’un instant t d’une recherche. Tout est perfectible, je suis réceptive à la critique et aux conseils et bien entendu, faillible.

Je ne parle ni n’écris le vieux norrois, les noms sont orthographiés au mieux selon les diverses sources que j’ai pu croiser.

Le nombre de suivantes varie, je le sais bien, mais en ai répertorié douze pour le moment.

Gna

Gna. source inconnue

Dite aussi, « celle qui s’élève », est la fille de Bertha (divinité de la neige, de l’hiver, prophétesse ayant à charge l’âme des enfants) et Niorun (dieu des montagnes). Sur son cheval Holfvarpnir, « celui qui lance ses sabots » et sait galoper tant sur la mer que sur l’air, elle transmet les ordres de Frigg dans les neuf mondes.

Une figure de messagère, une verticalité descendante : elle transmet les ordres mais n’est pas là pour récolter d’informations à première vue. Son cheval (métaphore chamanique habituelle ?) a accès à l’ensemble des sphères a priori.

Hlin

Hlin Un dessin de JonnaN sur la pin, ici => https://www.pinterest.fr/jona74/a-little-bit-of-me/

« Celle qui s’élève » avait à coeur la protection de ceux que Frigg jugeait dignes d’être préservés du danger et était envoyée comme émissaire auprès d’eux. La protectrice, comme le signifierait son nom, a pour devoir de protéger les humains, de les consoler de leurs larmes de deuil. Elle est un lien entre Frigg et l’humanité, écoutant les prières et en référant à la patronne. Quelque chose de l’archétype du paladin mais à la nordique avec ce lien avec la mort en sus de la protection. Il y a encore bien à creuser !

Var

Var Par Grace Palmer, sur Etsy

Le nom de cette déesse est lié au mot utilisé pour nommer les serments faits (varar), elle écoute et prend note des serments : mariages, pactes d’union, alliances…Et puni les parjures. Il est à considérer que les cultures nordiques avaient développé un système législatif très poussé, il faut que je retrouve la source de cette information d’ailleurs. Non seulement elle reçoit donc les paroles données mais en plus intervient de manière terrible sur ceux qui briseraient leurs paroles données, cette association est intéressante, il ne s’agit pas d’une réception « passive » mais bien d’une prise de note vérifiée et surveillée.

Grefjon

Grefjon, source inconnue.

Une vierge qui serait entourée par celles mourant vierges, protectrice des dîtes vierges. Pour autant, mère de géants dans une sombre histoires de création du pays vivant 4m sous le niveau de la mer (la Hollande), elle donnerait avant que le besoin ne s’en fasse sentir et est associée à la fertilité. Son don de clairvoyance est puissant mais elle n’influe pas sur le cours des événements, ce qui ressemble à Frigg.

Une divinité qui me laisse encore perplexe, ses domaines de compétences étant très vastes et un peu fourre-tout.

Snotra

Snotra par Thorskegga

Celle qui est associée à la sagesse présente des champs d’actions de prime abord assez surprenants dans leur association : annoncer le beau temps, amener la brise, le contrôle de soi, la connaissance, la prudence. La sagesse.

Elle n’est mentionnée que dans l’oeuvre de Snorri (« La 13eme est Snotra : elle est sage et affable. D’après son nom on qualifie « d’avisé » [snotr] une femme ou un homme circonspect. »p66 chez Gallimard) ce qui peut amener à questionner son histoire. Le lien entre le climat positif et le domaine de la quête intérieure de contrôle et de connaissance, de prudence, peut être, et là il s’agit de pure supposition, un lien entre le climat intérieur et la perception de l’environnement, ce qui fait revenir sur la notion de contrôle de soi et de sagesse. Mais allez savoir.

Sygna

Cette suivante m’a interloquée, dur de trouver quelque information si ce n’est qu’une grosse boîte d’avocat porte son nom. Pas un autre bruit sur les internets. Elle présiderait les procès. Cocasse.

Lofn

Lofn, par G Palmer

La consolante, qui favorise l’union des amants, la clé en or qui passe outre des interdits et du culturellement correct. Restant tout de même dans la lumière du légitime avec son côté déesse des amoures perdues. C’est charmant ce lien entre échec et relation non normée.

Qualifiée de « douce et bonne » par Snorri, elle a obtenu la permission d’Odin et Frigg des individus pour qui le mariage était interdit. C’est un point intéressant qui remet en perspective le côté « charmant » du paragraphe précédent : dans toutes les cultures, les unions sont légitimées, sont normées, soumises à des impératifs etc. (je ne dis pas que j’approuve, j’énonce juste un fait), Lofn guide donc l’union, l’amour et la permission aux unions de marge. Ce qui est intéressant : même la marge est prise en compte par le panthéon.

Fulla

Fulla et Frigg, source inconnue.

Décrite comme vierge à la chevelure flottante enserrée de bandeaux d’or, Fulla ou la plénitude, dite favorite de Frigg, est en charge de cette boite qu’on la voit porter. Une boite contenant bijoux et outils cérémoniels et magiques appartenant à Frigg, Fulla en est en gardienne, elle aurait aussi en charge ses chaussures. Alors en tant qu’ancienne propriétaire d’un nombre aberrant de chaussures j’ai un peu ris.

Je manque de clés historiques et culturelles pour faire du sens sur ces attributs de façon précise, mais c’est intéressant cette histoire de boite, de chaussures et d’objets rituels.

Saga

Saga, par G Palmer

Elle serait fille d’Odin, le père de tout, ce qui manque de précision pour le coup et fait partie des vierges lui apportant chaque matin une coupe d’hydromel. Déjà, comment ne pas approuver cette entrée dans la journée, ensuite, considérant, il me semble que l’hydromel est lié à certains types de rites, on pourrait la voir comme porteuse du sens et des serments ayant été effectués autour d’Odin grâce à l’hydromel ? Qui sait.

Saga est une déesse des histoires, de l’Histoire. Nous parlons encore de saga pour parler de certains types de récits.

Eir

Eir par Nicole Cadet

Celle qui apaise, déesse de la guérison et de la médecine. Concernée tant par les plantes, le corps, le chamanisme. Eir est fille de Njord (dieu de la mer, des vents). Snorri se contente d’en parler comme « d’un excellent médecin », ailleurs j’ai pu lire que c’était également une Valkyrie, également une servante de Freyja, donc une Vanes, voire une de ses huit soeurs. Elle semble donc rattachée à beaucoup d’univers et les sources se contredisent, Snorri la disant Ases, ailleurs on la lit Vanes.

Syn

Syn, par G Palmer

Syn, associée au refus elle garde l’accès aux lieux dans lesquelles se rassemblent les Ases. Une aiguilleuses inversée ? C’est intéressant cette idée de verrou.

Elle défendrait les causes perdues, les portes et représente donc le refus. Avec Gna et Hlin elle est la troisième que je regroupe sous l’archétype guerrier, chacune à sa manière représentant une branche possible d’application de ces compétences archétypales.

Vör

Vör par Sunao17

Vör serait liée à la prudence. J’ai pu lire qu’elle personnifiait la sagesse et la connaissance des choses. Rattachée à l’inconscient, représentée par un voile sombre, rien ne lui serait étranger, rien ne pourrait lui être caché. J’ai également lu qu’elle pouvait être associée à l’intuition féminine.

C’est une des suivantes où ce que je ressens me semble discorder de mes lectures.

 

Snorri recense certaines des suivantes comme étant « les déesses Ases » (p65) : Frigg, Saga, Eir, Gefion, Fulla, Freyja, Siofn, Lofn, Var, Vor, Syn, Hlin, Snotra, Gna. D’autres semblent provenir du panthéon des Vanes, et si certaines sont des divinités existant par ailleurs, hors de Fensalir (Saga par exemple), d’autres (Fulla) semblent intimement lié au lieux et à la déesse Frigg.

Je n’ai pas de conclusions pour le moment, je recueille les données et les regroupe ici. Affaire à suivre avec, je l’espère, si j’ai le temps et réellement l’occasion de faire ça bien un article pour chacune en lien avec un travail dévotionnel.

Initialement je voyais cette recherche comme un projet collectif, c’est toujours le cas si certain-e-s sont hypées ou autre, dans tous les cas, j’avance.

Publicités

Une réflexion sur “En Fensalir, il y a …

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s