Les prières à Aphrodite

La prière n’est pas mon point fort. Celles que je connais et qui ont pour moi de la valeur, je peux bien le vivre et les intégrer à ma pratique. Sinon, de part ma relation compliquée avec les mots, mon sentiment d’être une putain de perruche niaise qui tente les rimes mais sans aucun skill quand par un tortueux hasard je m’essaie à l’exercice et surtout de part le fait que bien souvent prier bha c’pas dans ce que je fais de plus : nop.

Là, y’a eu une demande spéciale. Disant en gros que j’étais choue avec mes méditations et autres moments d’échanges mais qu’un peu de routine dans le rituel quotidien de dévotion serait apprécié par la direction.

Well.

J’ai commencé par éplucher le peu de livres éso pagan ayant été épargnés par mon envie de « faire le vide » des années précédentes. Rien. Pour cause, doit me rester un livre et demi et ils traitent pas de ce sujet.

Puis, j’ai senti l’appel du moteur de recherche. Je me doutais bien que j’allais pas être déçue du voyage mais qu’il y avait peu de chance que je trouve des sources d’inspiration qui allaient me parler. Et en effet.

Je plaide coupable : j’ai privilégié les « premières réponses » au lieu de partir immédiatement dans la recherche plus historique d’éventuels textes.

Ici nous apprenons que Cupidon a percé de sa flèche la chair de la dame mais ça va, elle a prit un escalier, le tout pour que machin l’abandonne pas et que leur amour tout à fait sain et naturel, spontané, puisse bien se passer.  un rituel avec du sang, des cœurs et du respect dans le libre arbitre des gens. Bon, ici je suis pas sûre d’avoir bien compris si c’est pour être laissée tranquille ou pour que le monsieur en fait arrête de dire non. Le consentement ? Quoi ?

Alors visiblement c’est un peu la tristitude : toute prière ou appel est motivé pour le non respect du consentement ou de la libre volonté des gens. Je bad, et je suis même pas réveillée depuis plus de deux heures. Dur.

Pis si ces prières semblent parler d’Aphrodite au début, ça part vite sur « wesh, je t’ai lustré l’écu, maintenant tu fais tout bien comme j’ai dis hein #leplan ».

La violence du truc. Aphrodite, déesse de l’amûr. Pas du viol putain. Pas du rejet de la libre volonté et du consentement.

J’me suis dis, bon, c’est la faute aux mots clés. Change donc « prière à aphrodite » pour, selon les propositions « comment prier aphrodite » ou encore « prière invoquer aphrodite » (oui, les majuscules n’existent pas pour moi dans un moteur de recherche). Alors non seulement ça n’a rien amélioré, mais c’était pire. En bonus des sites 100% magie blanche sisi, l’amour l’argent, tmtc.

Le cas, je suppose, pour tous les dieux « outils ». Si vous avez noté ça par ailleurs je suis curieuse.

D’un point de factuel, la prière est définie comme un discours performatif dédié à une divinité, pour amener une chose précise. Le but étant de convaincre, etc. Certes oui. Cependant, j’ai tendance, et c’est personnel, je ne dis pas que c’est mieux ou moins bien ou whatever à vivre la prière comme étant une célébration, un moment de grâce. Le choix performatif que je fais pour ce moment est la communion plutôt que la négociation, en gros. Quand j’ai des trucs à amener sur le tapis, j’ai plutôt tendance à le faire de façon factuelle. C’est un fonctionnement, chacun le sien, j’explicitais seulement ma démarche, de laquelle découle plus ou moins les implicites de cet article, et l’article en fait. Mh.

Ici, une ressource qu’elle est bien sur la prière antique. Persée, le site qu’il est bien pour trouver.

Ici, quelques informations mythologiques exposées clairement et surtout les p’tits noms de la dame. Ce qui est une bonne entrée en matière dans un cadre de prière je trouve.

Et, c’est tout. En une heure de recherche, j’ai trouvé ces choses là, et d’autres que j’ai préféré éviter de mettre en avant, les illuminati confirmed et autres lady gaga est une prêtresse de vénus sataniste, je suis pas sûre.

Donc clairement un soucis de moteur de recherche, un autre dans la recherche, faut pas se leurrer, et pas de résultat solide à me mettre sous la dent. J’ai au final trouvé quelque chose qui me plait et me parle mais on est loin de ce que j’aurais attendu. Je vais continuer à chercher et à bouffer des vieux textes, youhou.

2 réflexions sur “Les prières à Aphrodite

  1. Pingback: Et ça continue | Nemn's Blog

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s